top of page

Les câlins: Une thérapie douce contre l'anxiété

Dernière mise à jour : 29 mars


Parce que je n'aime pas les câlins, j'y ai aussi droit !

J'utilise une couette lestée depuis 3 ans déjà, et l'idée de cet article m'est venu après avoir acheté une peluche lestée, que depuis nous proposons dans la boutique parce qu'elle a fait ses preuves !

Comme vous le savez déjà, je suis TSA et les câlins c'est vraiment pas mon truc 😅


Les personnes qui, comme moi, ont des troubles sensoriels, tels que ceux observés dans le spectre autistique ou chez les individus avec un trouble du traitement sensoriel, le contact physique direct peut parfois s'avérer inconfortable ou accablant. C'est dans ce cas que les objets lestés comme les couettes ou les peluches sont une alternative apaisante parce qu'ils fournissent une pression profonde et uniforme sur le corps, simulant l'effet réconfortant d'un câlin.

Cette pression profonde aide à réguler le système nerveux sensoriel, favorisant un sentiment de sécurité et de calme.

Les couvertures et les peluches lestées jouent donc un rôle dans le bien-être des personnes aux sensibilités sensorielles, offrant un moyen de bénéficier des avantages du contact physique tout en respectant leurs besoins et préférences individuels, parce que dans un monde où le bruit constant de la vie moderne semble inévitable, trouver des oasis de paix devient essentiel pour notre bien-être mental et émotionnel. Au milieu des remèdes traditionnels et des séances de thérapie, une forme de guérison ancestrale continue de faire ses preuves, offrant réconfort et tranquillité d'esprit de la manière la plus simple et la plus humaine qui soit : le câlin. Souvent sous-estimée, cette manifestation d'affection physique est un pilier de l'expression émotionnelle humaine, capable d'apaiser les cœurs et de calmer les esprits agités.


Les recherches scientifiques confirment désormais ce que beaucoup ressentent intuitivement : un câlin sincère peut être un puissant antidote contre l'anxiété, libérant dans notre corps un cocktail d'hormones bienfaisantes. Pour écrire cet article, je me suis plongée dans l'univers fascinant des câlins, explorant non seulement leur impact biochimique sur notre santé mais aussi leur capacité à tisser des liens plus profonds entre nous.


Découvrons comment ces simples gestes d'affection transforment notre quotidien, apportant lumière et chaleur dans les coins les plus sombres de notre être.




Attention

Tout d'abord, je tiens à préciser que le niveau de confort avec le contact physique peut considérablement varier d'une personne à l'autre, influencé par des facteurs tels que les expériences passées, les préférences personnelles, les normes culturelles, ou tout simplement parce que vous êtes face à une personne qui ne supporte pas d'être touchée parce qu'elle vit avec des troubles sensoriels. Par conséquent, il est essentiel d'adopter une approche consensuelle et respectueuse envers les câlins, en veillant à ce que ces gestes d'affection soient toujours mutuellement agréables et acceptés. Cela implique de demander la permission avant d'initier un contact physique et d'être attentif aux signaux non verbaux qui pourraient indiquer le confort ou l'inconfort de l'autre personne. En prenant en compte et en respectant les préférences et les limites individuelles, nous pouvons garantir que les câlins restent une expérience positive et enrichissante pour toutes les parties impliquées, renforçant ainsi les liens de manière saine et respectueuse.


 

Comme expliqué plus haut, diverses études scientifiques ont exploré et confirmé les effets bénéfiques des câlins sur notre état émotionnel, en particulier leur capacité à réduire significativement l'anxiété.


Effets sur le cerveau et la santé mentale

Les câlins activent le système parasympathique du corps, qui est responsable de la réponse de relaxation. Cela se traduit par une diminution de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle, des indicateurs physiques de l'anxiété. En outre, les câlins augmentent les niveaux de sérotonine et de dopamine, des neurotransmetteurs qui jouent un rôle clé dans la régulation de l'humeur et la prévention de la dépression, offrant ainsi un double avantage pour la santé mentale.


 

L'impact des câlins sur la réduction de l'anxiété ne nous fait pas ressentir qu'un sentiment de bonheur passager. Les preuves scientifiques soulignent leur rôle comme une intervention naturelle et accessible pour améliorer la santé mentale et le bien-être émotionnel. En intégrant consciemment plus de câlins dans notre vie, nous pouvons non seulement renforcer nos relations mais aussi bénéficier d'effets anti-anxiété profonds et durables.


 

Amélioration de la connexion émotionnelle

Les câlins, au-delà de leurs bienfaits physiologiques, jouent un rôle dans le renforcement des liens émotionnels entre les individus, facilitant ainsi une communication non verbale profonde et significative.


Les câlins sont un langage universel d'affection, transcendant les barrières de l'âge, du sexe et de la culture. Ils sont un moyen instinctif de montrer de l'empathie, du soutien et de l'amour, contribuant à la formation de liens affectifs solides. Dans les relations interpersonnelles, un câlin peut servir de pont émotionnel, offrant réconfort et sécurité, et affirmant la présence et le soutien sans nécessiter de mots.


Les recherches suggèrent que les câlins ont la capacité d'approfondir l'intimité entre les personnes, en favorisant un sentiment d'appartenance et en réduisant les barrières émotionnelles. L'acte de câliner libère de l'ocytocine, facilitant un sentiment de confiance et de sécurité, essentiels à la construction et au maintien de relations saines et intimes. Ce processus biochimique renforce la connexion émotionnelle, rendant les relations plus résilientes face aux défis.


Les câlins communiquent des émotions complexes que les mots ne peuvent parfois pas exprimer, tels que l'amour, la gratitude, la joie, ou le soutien dans les moments de tristesse ou de deuil. Ils permettent aux individus de se sentir compris et valorisés, renforçant ainsi le tissu des relations personnelles. Cette communication non verbale est particulièrement puissante dans les moments où les mots sont insuffisants ou inaccessibles.


En créant un sentiment de sécurité et d'appartenance, les câlins contribuent à une image positive de soi et à une meilleure estime de soi. Se sentir accepté et aimé au sein d'une communauté ou d'une relation renforce l'identité personnelle et favorise un sentiment général de bien-être. En tant qu'expression d'acceptation et d'inclusion, ils jouent un rôle vital dans le développement d'une perception positive de soi et dans le renforcement de la cohésion sociale.


 

Les câlins sont essentiels au tissage et au maintien de liens émotionnels profonds et significatifs. En renforçant la connexion émotionnelle, ils améliorent notre capacité à communiquer, à exprimer de l'empathie et à construire des relations basées sur la confiance et le soutien mutuel. Adopter une culture du câlin dans nos vies peut ouvrir la voie à des relations plus riches et plus satisfaisantes, soulignant l'importance vitale du toucher humain dans notre quête collective de connexion et d'appartenance.


 

Quel est l'impact sur notre santé physique

Les câlins ne sont pas seulement un baume pour l'âme ; ils exercent également une influence profonde et mesurable sur notre santé physique.


1. Réduction de la pression artérielle

Les câlins peuvent joue un rôle dans la diminution de la pression artérielle, réduisant ainsi le risque de maladies cardiaques. Lors d'un câlin, la libération d'ocytocine dans le corps diminue non seulement le stress et l'anxiété mais contribue également à réduire la pression artérielle. Ce processus peut aider à prévenir les maladies cardiaques en maintenant le cœur en bonne santé et en réduisant les risques associés à l'hypertension.


2. Amélioration du système immunitaire

Le contact physique régulier à travers les câlins peut renforcer le système immunitaire. L'acte de câliner augmente la production d'anticorps blancs, essentiels pour combattre les infections et les maladies. Comme l'a montré l'étude de Sheldon Cohen, les personnes qui reçoivent plus de câlins et donc de soutien social sont moins susceptibles de tomber malades, et si elles tombent malades, leurs symptômes sont souvent moins graves.


3. Réduction de la douleur

Les câlins, en libérant de l'ocytocine et en diminuant le cortisol (l'hormone du stress), peuvent également jouer un rôle dans la réduction de la perception de la douleur. Que ce soit une douleur chronique ou une douleur aiguë, l'effet apaisant et analgésique des câlins peut offrir un soulagement naturel et renforcer la capacité du corps à gérer et à percevoir la douleur de manière plus supportable.


4. Effets sur la santé digestive et l'appétit

La libération d'ocytocine liée aux câlins peut également influencer positivement notre système digestif et notre régulation de l'appétit. En réduisant le stress et en favorisant un état de relaxation, les câlins peuvent améliorer la digestion et aider à réguler l'appétit, contribuant ainsi à un métabolisme équilibré et à une meilleure santé globale.


 

L'impact des câlins sur la santé physique est aussi varié qu'important. En intégrant plus de câlins dans notre quotidien, nous pouvons bénéficier d'une réduction de la pression artérielle, d'un renforcement du système immunitaire, d'une réduction de la douleur, et même d'une amélioration de la santé digestive. Ces effets, combinés aux bienfaits émotionnels et psychologiques des câlins, soulignent l'importance du contact physique non seulement pour notre bien-être émotionnel mais aussi pour notre santé physique. Encourageons donc plus d'étreintes dans nos vies, reconnaissant les câlins comme une composante essentielle d'une vie saine et heureuse.


 

Comment et pourquoi intégrer plus de câlins dans notre vie

Dans notre quotidien, l'intégration de câlins peut sembler dérisoire ou secondaire. Pourtant, comme nous l'avons vu, les bienfaits des câlins sur notre santé émotionnelle, psychologique, et physique sont considérables. Voici quelques suggestions pratiques et réflexions sur l'importance d'incorporer plus de câlins dans nos vies.


Pourquoi faire plus de câlins

Comme mentionné précédemment, les câlins réduisent le stress, améliorent le système immunitaire, diminuent la pression artérielle et peuvent même atténuer la douleur.

Ils nous aident à construire et à maintenir des liens plus forts avec nos proches, favorisant des relations plus riches et plus satisfaisantes.

L'acte de câliner libère des hormones du bonheur, contribuant à une sensation générale de bien-être et de contentement.


Comment intégrer plus de câlins

  • Commencez ou terminez votre journée par un câlin avec vos proches. Cela peut devenir un moment chéri et attendu de connexion quotidienne.

  • Dans les moments de stress ou de tristesse, au lieu de chercher du réconfort dans des distractions numériques ou alimentaires, tournez-vous vers un proche pour un câlin.

  • Dans votre cercle familial ou d'amis, initiez des discussions sur les bienfaits des câlins et encouragez leur pratique régulière. Sensibiliser votre entourage à leur importance peut aider à briser les barrières du toucher.

  • Si vous avez des animaux, n'oubliez pas qu'ils peuvent aussi être d'excellents partenaires de câlins. Les câlins avec les animaux offrent un réconfort similaire et renforcent le lien entre l'animal et son propriétaire.

  • Dans les moments où vous vous sentez seul ou isolé, pratiquer l'auto-compassion et l'auto-câlin peut également avoir un effet apaisant. S'enrouler dans une couverture chaude et/ou lestée ou se masser doucement les bras ou les épaules peut imiter l'effet réconfortant d'un câlin.

  • Et pour ceux qui comme moi, n'aiment pas être touchés, une peluche lestée peut s'avérer être une alternative réconfortante, offrant une sensation de calme et de sécurité sans le besoin d'un contact humain direct.




 

Ressources

📖Pour ceux intéressés par les bienfaits des câlins et souhaitant approfondir le sujet, l'ouvrage "La Câlinothérapie – Une prescription pour le bonheur" de la psychologue clinicienne Céline Rivière est une excellente ressource. Ce livre explore la câlinothérapie, une méthode douce pour combattre le stress et la dépression à travers le pouvoir guérisseur des câlins, en détaillant les effets positifs sur la santé mentale et physique.


🔎Pour ceux qui cherchent à approfondir leur compréhension des bienfaits des câlins sur la santé, voici quelques études et analyses qui mettent en lumière leurs impacts positifs:


Réduction de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque: Une étude a montré que les câlins pouvaient aider à réduire la tension artérielle et la fréquence cardiaque, particulièrement avant de réaliser une activité stressante comme parler en public. Cette recherche divise des participants en deux groupes; l'un pratiquant le contact physique par le biais de câlins, l'autre non, révélant une diminution significative de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque chez les participants ayant reçu des câlins​​.


Renforcement du système immunitaire: Les câlins favorisent la libération d'ocytocine, une hormone ayant un effet anxiolytique, qui peut également contribuer au renforcement du système immunitaire. La sécrétion de cette hormone peut être stimulée par des câlins, soulignant leur rôle dans l'amélioration de la résistance aux maladies​​.


Communication et expression des émotions: Des recherches indiquent que différentes émotions peuvent être communiquées à travers des câlins ou d'autres formes de toucher. Cette capacité de communiquer des émotions telles que l'amour, la gratitude, ou même la sympathie par le toucher souligne l'importance des câlins dans les interactions humaines​​.


Pour une analyse plus détaillée des mécanismes neurologiques et psychologiques à l'œuvre, l'article d'Elisabeth Legrain, une neuropsychologue, explique en profondeur pourquoi les câlins nous font du bien, en se focalisant sur la libération d'ocytocine et l'activation des neurones miroir. Cette analyse met en lumière l'importance des câlins dès les premiers instants de la vie et leur rôle dans le développement d'un sentiment de sécurité et de bien-être​​.


 



394 vues

Posts récents

Voir tout

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Mar 29
Rated 5 out of 5 stars.

Post génial 🙏🏻 ça confirme ce que je ressens 🧸

Like
bottom of page