top of page

Résumé "L'empereur c'est moi" de Hugo Horiot

Dernière mise à jour : 30 avr.

Bon ok, ça ressemble plus à une thèse qu'à un résumé, mais je ne sais pas faire simple 🙄


Qui est Hugo ?

En 3 petits paragraphes parce qu'après je déchaîne mes passions😅

Hugo Horiot est un écrivain, acteur et réalisateur français. Né en 1982, il a d'abord été connu du grand public à travers son livre autobiographique L'Empereur, c'est moi, publié en 2013, où il raconte son expérience avec l'autisme. Ce livre a été largement salué pour sa contribution importante à la compréhension de l'autisme et pour avoir mis en lumière les difficultés que rencontrent les personnes autistes et leurs familles.


Au-delà de son œuvre littéraire, Hugo a également fait carrière dans le théâtre et le cinéma. Il a utilisé ces plateformes pour continuer à exprimer sa créativité et sa vision du monde, souvent influencées par ses propres expériences. Ses engagements vont au-delà de ses activités artistiques, puisqu'il s'est impliqué dans le militantisme, notamment en faveur des droits des personnes autistes. Il a publiquement critiqué la manière dont la société et le système médical traitent les personnes autistes, plaidant pour une plus grande acceptation et intégration de la neurodiversité.


Hugo est une figure importante dans le dialogue sur l'autisme en France, tant par son travail artistique que par son activisme. Sa voix est devenue incontournable pour ceux qui cherchent à comprendre et à améliorer la manière dont la société perçoit et traite l'autisme.


Cette vidéo a 6 ans et encore tellement d'actualité



L'Empereur, c'est moi


Couverture l'Empereur c'est moi
Je vous mets le lien amazon en fin d'article

Cette œuvre publiée en 2013, à la fois autobiographique et réflexive, offre un témoignage poignant sur les défis et les victoires associés à cette condition. La thèse principale ici développée est que L'Empereur, c'est moi n'est pas seulement un récit de vie individuel mais aussi un plaidoyer pour la reconnaissance et l'acceptation des différences neurologiques.


Un livre qui plonge le lecteur dans l'univers d'un enfant diagnostiqué autiste Asperger. Au travers de son récit, Hugo dévoile avec une honnêteté brutale les luttes, les passions, et les succès qui ont jalonné son chemin vers l'acceptation de soi.

Un autoportrait d'un enfant en colère, luttant contre lui-même et contre les autres, il décrit sa vie depuis son enfance, sa menace d'internement en hôpital de jour, sa fascination pour les roues, jusqu'au combat de sa mère pour le faire scolariser en milieu ordinaire et sa découverte du théâtre. L'auteur (Hugo pour ceux qui n'ont pas suivi) insiste sur le fait qu'il n'a pas "guéri" de l'autisme, mais a "appris à vivre avec" .


Le Combat d'un Enfant Contre l'Incompréhension

Hugo nous emmène à travers les premières années de sa vie, marquées par un combat constant contre l'incompréhension de son entourage. Il décrit avec précision le sentiment d'isolement provoqué par la différence et l'incapacité des autres à pénétrer dans son monde. Ce combat illustre la difficulté de vivre avec un TSA dans une société qui valorise la normalité et l'uniformité.


Cette partie se concentre sur ses jeunes années, durant lesquelles il a dû faire face à de nombreux défis pour se faire comprendre par son entourage. Hugo décrit comment le TSA l'a souvent placé en situation d'isolement, non pas parce qu'il souhaitait être seul, mais parce que les autres avaient du mal à comprendre sa façon de voir le monde.


Il met en lumière la difficulté d'interagir avec des personnes qui ne partagent pas la même perspective. Pour beaucoup, les comportements et les réactions d'Hugo pouvaient sembler étranges ou difficiles à comprendre parce qu'ils s'écartaient de ce que la plupart considèrent comme « normal ». Cette différence a souvent mené à des malentendus et à une sensation d'exclusion pour Hugo.


Comment vivre avec un TSA dans une société qui valorise la conformité ? Hugo montre que la clé pour surmonter cet obstacle réside dans la communication et la sensibilisation. En partageant son expérience, il cherche à éduquer les autres sur le TSA, montrant qu'une meilleure compréhension mutuelle peut réduire l'isolement et favoriser l'inclusion.

Il critique également la tendance de la société à imposer des normes rigides de comportement et de pensée. Il suggère que cette attitude peut empêcher les gens de reconnaître et d'apprécier la diversité des expériences humaines. En soulignant son propre combat pour être compris et accepté tel qu'il est, Hugo appelle à un changement dans la manière dont nous percevons et interagissons avec les personnes présentant un TSA.


Ce passage du livre sert à la fois de témoignage personnel et d'appel à l'action. Hugo nous invite à repenser nos propres préjugés et à adopter une approche plus ouverte et inclusive envers les différences neurologiques.


Sa Maman, une figure de Résilience

Un aspect central du récit est le rôle de sa maman, qui se bat inlassablement pour l'intégration de son fils dans le système éducatif classique et contre son internement. Cette lutte montre l'importance du soutien familial et de la reconnaissance des potentialités de chaque individu, au-delà des diagnostics.

Il ne décrit pas explicitement, dans le détail, chaque interaction ou moment spécifique entre Hugo et sa mère dans le cadre de son intégration scolaire ou de la lutte contre son internement, du moins pas dans le sens traditionnel d'une chronologie d'événements détaillés. Cependant, en se basant sur les thèmes généraux et les messages clés du livre, on peut inférer l'importance cruciale de sa maman dans son parcours.


Super maman Horiot
Super maman Horiot 😁

Sa mère est représentée comme une figure de résilience et de détermination, elles joue un rôle central dans son développement et dans la reconnaissance de ses potentialités. Face à un système éducatif et à des structures médicales qui poussent vers une voie d'isolement pour les individus présentant un TSA, elle se bat pour une voie différente. Elle souhaite que son fils ait accès à une éducation ordinaire, croyant fermement en ses capacités à progresser et à s'intégrer malgré les défis.


Cette lutte n'est pas seulement contre les institutions, mais aussi contre les préjugés sociaux et les stéréotypes liés à l'autisme. En refusant l'internement de son fils et en insistant pour son inclusion dans le système éducatif classique, la mère d'Hugo montre une compréhension profonde de l'importance de l'environnement dans le développement d'un enfant. Elle reconnaît que pour Hugo, comme pour tout enfant, les opportunités de socialisation, d'apprentissage et de participation active dans la société sont essentielles pour son épanouissement.


Son engagement envers son fils est un témoignage de l'amour inconditionnel et du soutien familial. Elle croit en lui plus que tout, le soutenant à chaque étape, encourageant ses intérêts et lui fournissant les outils nécessaires pour naviguer dans un monde qui ne comprend pas ses besoins. Ce soutien inébranlable est un pilier pour Hugo, lui donnant la force de faire face aux défis et de poursuivre ses rêves malgré les obstacles.

À travers cette partie de son histoire, Hugo nous offre une réflexion sur le rôle vital que peuvent jouer les proches dans la vie d'une personne avec un TSA. Il souligne l'importance de l'acceptation, de la compréhension et de la lutte pour un monde plus inclusif où chaque individu est valorisé pour ses contributions uniques.

La maman de Hugo est la preuve vivante que la résilience, l'amour et la conviction peuvent ouvrir des chemins inattendus et mener à la réalisation des potentialités de chaque individu.


Le Théâtre comme Exutoire et Révélation

L'introduction du théâtre dans sa vie est présentée comme un tournant. Il raconte comment il a joué un rôle déterminant dans sa vie, marquant un tournant dans sa manière de s'exprimer et de se connecter avec les autres.


Hugo au théatre
Les super héroines font des super héros 😉

Cette découverte est présentée comme une passion, mais aussi comme une révélation qui lui permet de canaliser ses énergies et ses émotions d'une manière constructive et créative.

Le théâtre devient pour Hugo un espace de liberté où il peut pleinement exploiter sa différence. Dans cet univers, les règles sont différentes; les caractéristiques qui le distinguent et qui peuvent être perçues comme des obstacles dans d'autres contextes deviennent des atouts. Le théâtre lui offre une structure et un cadre au sein desquels il peut explorer différentes facettes de lui-même à travers divers personnages et scénarios. Cette exploration lui permet de s'exprimer d'une manière qui était jusque-là inaccessible.


L'impact du théâtre sur sa vie est profond. Il lui offre un exutoire pour ses frustrations et ses sentiments d'isolement, tout en lui permettant de construire des ponts vers les autres. À travers le jeu et la performance, Hugo parvient à communiquer de façon plus efficace avec le monde extérieur. Le théâtre devient ainsi une voie pour exprimer ses idées, ses émotions, et pour partager sa vision du monde d'une manière qui est acceptée et valorisée.


Cette partie de l'histoire souligne également l'importance pour les personnes avec un TSA (ou toute autre condition) de trouver un domaine où elles se sentent compétentes et valorisées.


Le théâtre représente pour Hugo un tel espace, un lieu où l'individualité est une richesse, où les différences sont explorées et appréciées plutôt que réprimées. C'est dans cet espace créatif qu'il trouve la confiance en soi et la reconnaissance sociale qui lui avaient souvent fait défaut.


Hugo nous renseigne sur comment l'art peut servir de pont entre les mondes intérieur et extérieur, permettant une communication plus riche et une compréhension mutuelle. Cette révélation démontre que, quelles que soient les difficultés auxquelles une personne peut être confrontée en raison de sa neurodivergence, il existe des voies pour s'exprimer, s'épanouir et se connecter avec les autres sur un plan profond et significatif.


"L'Empereur, c'est moi" offre ainsi une perspective inspirante sur la manière dont les activités artistiques comme le théâtre peuvent transformer la vie des individus en leur fournissant les moyens de s'affirmer, de développer leurs talents, et de trouver leur place dans la société.


Apprendre à Vivre Avec

Hugo aborde avec franchise et lucidité sa relation avec l'autisme, en insistant sur le fait qu'il n'a pas "guéri" de son autisme, mais qu'il a plutôt appris à vivre avec. Cette nuance est fondamentale et sert de base à une remise en question de l'idée largement répandue selon laquelle l'autisme est une condition dont il faut se "rétablir" ou qu'il est nécessaire de "normaliser" les personnes autistes pour qu'elles s'intègrent dans la société.


Autisme VS Ignorance
Autisme VS Ignorance

Comme beaucoup d'entre nous, il rejette l'idée que l'autisme doit être vu comme une maladie dont on se remet ou que les personnes autistes doivent nécessairement changer pour s'adapter au monde autour d'eux. Au lieu de cela, il présente l'autisme comme une partie intégrante de son identité, une facette de son être qu'il ne cherche pas à éliminer mais à comprendre et à intégrer dans sa conception de lui-même et dans sa manière de naviguer dans la société.


Cette perspective remet en cause les approches traditionnelles de l'autisme centrées sur la thérapie et la modification comportementale visant à rendre les personnes autistes plus "normales" aux yeux de la société. Hugo souligne l'importance de l'acceptation de soi et du respect de l'individualité. En apprenant à vivre avec, il apprend également à valoriser ses propres forces, à travailler sur ses défis de manière constructive, et à revendiquer sa place dans le monde tel qu'il est, sans avoir à se conformer à un idéal de normalité qui lui est étranger.


Cette affirmation est puissante car elle invite à une réflexion plus large sur la diversité neurologique et sur la façon dont la société peut accueillir et valoriser les différences plutôt que de chercher à les effacer. Elle appelle à une réévaluation des notions de "normalité" et de "conformité", en mettant en avant la richesse que la diversité des expériences humaines apporte à notre monde.


En mettant l'accent sur l'apprentissage de la vie en étant autiste plutôt que sur la guérison, il offre une vision qui est non seulement plus respectueuse mais aussi plus réaliste. Il reconnaît que l'autisme façonne de manière significative la manière dont il perçoit le monde, interagit avec les autres et se comprend lui-même. C'est une partie de son identité qui ne peut être séparée du reste de son être sans perdre une partie de ce qui le rend unique.


 

Un témoignage émouvant et essentiel sur la différence, la lutte pour l'acceptation, et la beauté de l'individualité. Hugo offre une perspective qui démontre que la différence n'est pas un défaut mais une particularité qui peut enrichir profondément la société. Son récit est un appel à l'empathie, à l'ouverture d'esprit et à la valorisation de toutes les formes d'intelligence.


Une lecture indispensable pour ceux qui souhaitent comprendre l'autisme de l'intérieur.


 

Voilà j'en ai fini 🤗 Ce fût long mais ce fût bon 🤪

Merci à tous ceux qui sont arrivés jusqu'ici de leur lecture 😌


Les livres d'Hugo Horiot :

Pour ceux qui seraient intéressés, en cliquant sur l'image vous serez redirigé vers la fiche du livre en question, sur le site d'Amazon


 

Voilà, voilou les p'tits loups.

@ très bientôt !

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page